lundi 17 juillet 2017 , par Sylvie

73.Continuer d’informer sur les interdictions de circulation


Nous avons mis en place une action le 1er juillet avec un petit nombre de bénévoles.

Les petits jeunes sont partis chez les concessionnaires et les équipementiers pour s’adresser aux motards pour les gants et les plaques.
Les plus expérimentés des bénévoles sont allés se positionner sur les principaux axes du département(notamment aux feux tricolores) : Aix les Bains, Chambéry, Albertville et Ugine afin de s’adresser aux automobilistes pour la vignette Crit’Air et les ZCR (notre proximité avec Grenoble nous impacte de facto).

L’accueil a été majoritairement positif et l’action nécessaire au vu des réactions des conducteurs. Nous avons été surpris du nombre de personnes qui souhaitaient davantage d’informations et surtout qui n’appuyaient pas forcément sur l’accélérateur une fois le feu repassé au vert. De nombreux tracts distribués, une satisfaction renouvelée d’échanger avec d’autres, d’informer.

En effet, si les zones de circulation restreinte prévues ou déjà en place en Auvergne Rhône Alpes n’intègrent pas pour l’instant les deux roues motorisés, rien n’assure que les communauté de communes et autres agglomérations tiendront leur engagement.
Par ailleurs, la mise en place en parallèle de la vignette Crit’Air pour les périodes de pollution fausse le message et laisse penser aux usagers qu’une fois la vignette achetée, ils pourront circuler à leur aise. Ce brouillage voulu de l’information permet de mieux berner les usagers. Non seulement ils étaient déjà des vaches à lait, mais à présent, l’État porte atteinte à leur liberté de déplacement.