dimanche 4 février 2018

Les dangers des systèmes d’aides à la conduite


Le temps de réaction du conducteur double par rapport à une voiture sans assistance, selon une étude

Ils détectent et signalent des obstacles sur la route, imposent les justes distances de sécurité entre automobilistes ou encore maintiennent le véhicule dans la bonne trajectoire. Tous ces dispositifs d’aide à la conduite qui envahissent de plus en plus nos voitures pourraient en réalité se révéler dangereux. Tels sont les résultats d’une étude inédite menée sur le sujet par le centre d’investigations neurocognitives et neurophysiologiques (Ci2N) de l’université de Strasbourg et du CNRS.