vendredi 18 janvier 2013

Journal d’un intervenant ERJ 2013-2

Lundi 14 janvier au collège Garibaldi d’Aix-les-Bains

Première journée d’éducation routière de la jeunesse (ERJ pour les initiés...) au collège Garibaldi d’Aix les bains (nous y retournerons la semaine prochaine). La veille, je revérifie que tout fonctionne, les liens hypertextes du power point sont au point, j’en ai même encore rajoutés deux de Medihator. Il y a juste un petit souci de son : il semble que certaines vidéos sont très peu, voir complètement inaudibles, malgré plusieurs tentatives de réglages (j’ai même monté le son à 400% sur l’ordinateur !). Souhaitons que les élèves soient bien attentifs pour entendre suffisamment, on fera avec, il est trop tard pour s’organiser autrement. Arrivé un peu juste dans l’établissement (j’ai désespérément cherché mon badge autoroute sans succès), j’ai décidé de m’y rendre en moto malgré quelques flocons qui pointent le bout de leur nez. Sylvie est déjà sur place avec Mme Loubot, qui nous accueille comme d’habitude formidablement bien dans une salle de réunion suffisamment grande et surtout toute équipée informatiquement. On s’installe donc un peu à la va vite, essai de son infructueux au départ. Tant pis, Sylvie, on change, on prend ton netbook ! Ah ! Mais à ce moment là, deuxième problème : Office n’est pas installé, on démonte tout à nouveau pour utiliser le matériel du collège. Je plonge dans les méandres sombres et inhospitaliers des programmes informatiques, un bidouillage à droite un bidouillage à gauche, et ça fonctionne ou presque il me faudra y retourner pour deux vidéos et les avoir en plein écran…Ouf !
Au total, 4 classes de 4 éme avec des variantes dans nos interventions pendant lesquelles nous n’aurons pas toujours le temps de faire la totalité de notre déroulé sur 1h30, mais les élèves sont très contents de notre venue aux dires des professeurs . Il faut dire que nous maîtrisons maintenant bien le contenu, les vidéos font mouche, les adolescents rigolent, participent (aucun souci pour les volontaires de tests), posent des questions, bref la mayonnaise prend et nous, on adore ! Et surtout, délice extrême : les félicitations de la dernière professeure présente qui a assisté à deux de nos interventions (deux fois la même partie malheureusement pour elle). Elle a trouvé nos propos très bien construits, intéressants, motivant pour les élèves, la preuve nous avons eu la classe la plus « tumultueuse » selon elle en dernière heure et elle a été surprise par leur participation et leur écoute.
Voilà, il me reste à faire le dépouillement d’une centaine de questionnaires pour en sortir une synthèse mais je suis bien content d’y être allé.

A bientôt sur la route de l’ERJ.

Bruno

Portfolio